Le diagnostic d’une maison est actuellement indispensable en France. Il s’agit en fait d’informer les futurs occupants ou les acquéreurs d’un éventuel risque ou danger en habitant dans le logement. Pour ce faire, les documents doivent être encore valables le jour de la signature des contrats, sous peine d’être annulés au dernier moment.

Quels sont les diagnostics existants ?

Les rapports des diagnostics (dossiers techniques de diagnostic ou DDT) sont des documents à annexer avec la promesse de vente ou le contrat de bail. Certains sont obligatoires, d’autres sont optionnels. Voici une liste de diagnostics que vous devriez réaliser, en fonction de plusieurs critères : l’emplacement (zone à risque), date de construction, vente ou achat, etc. :

  • Le diagnostic de performance énergétique
  • L’amiante
  • Le plomb
  • La loi Boutin
  • La loi Carrez
  • Les termites
  • Le gaz
  • L’installation électrique
  • L’état des risques naturels et technologiques ou ERNT

Cependant, les uns ont une durée illimitée tandis que les autres nécessitent des interventions après 6 mois jusqu’à 10 ans, selon le diagnostic.

Quel est le tarif de chaque type de diagnostic ?

En effet, chaque expert est libre de fixer ses prix. Toutefois, il faudrait prendre en compte les grilles tarifaires ci dessous, car certains d’entre eux abusent de la situation pour frapper un bon coup !

En tout cas, le diagnostic d’une maison est plus cher que celui d’un appartement. Aussi, le nombre de pièces, la superficie, la localisation, etc. aura des impacts sur le tarif.

Notons par exemple qu’un diagnostic amiante coûtera entre 70 à 150 euros, le plomb entre 90 à 300 euros, les termites entre 75 et 200 euros, le gaz entre 110 et 150 euros, le diagnostic performance énergétique entre 75 à 170 euros, l’électricité entre 60 à 200 euros, l’état des risques entre 20 à 40 euros et la loi Carrez entre 70 à 150 euros. Ce sont des fourchettes de prix que vous devriez prendre note avant d’engager un professionnel.

Que faire pour obtenir la meilleure offre ?

Pour avoir un meilleur rapport qualité-prix, il faut jouer sur la concurrence en sollicitant plusieurs devis. Cela vous permettra de comparer les tarifs et de choisir le plus opportun.

Néanmoins, rien ne vous empêche de négocier. De plus, les diagnostiqueurs proposent un tarif très avantageux pour ceux qui demandent un pack lors de l’intervention. De la sorte, optez pour un pack de 2, 4, 6 ou 8 diagnostics selon vos besoins. Cela vous aidera à faire un peu d’économie, vu le montant à investir dans l’ensemble pour vendre ou louer un bâtiment !