L’eau potable est une denrée précieuse et onéreuse. De nos jours, ouvrir le robinet est devenu un geste habituel. Nous oublions que l’eau du robinet a subi différentes interventions humaines comme la protection des captages, la production, le traitement, le contrôle de l’eau, la distribution jusqu’au compteur. Toutes ces interventions sont complexes et onéreuses et interfèrent sur le prix du m3 d’eau consommé. Pourtant, bon nombre de nos besoins en eau ne nécessitent pas une eau de qualité potable. Notre consommation d’eau de distribution destinée à un usage de boisson ou de préparation des aliments ne représente qu’à peine 5 à 10 litres d’eau par jour et par personne. L’utilisation de l’eau de pluie peut donc facilement s’envisager pour différents usages ne nécessitant pas une eau de qualité potable comme les chasses de toilettes, l’arrosage extérieur, l’alimentation du lave-linge, le nettoyage des sols ou encore le lavage de la voiture.

La récupération de l’eau de pluie doit donc être envisagée comme solution économique et environnementale. L’eau de pluie est également plus douce que l’eau de distribution. Ainsi, l’utilisation de l’eau de pluie pour l’alimentation du lave-linge préservera ses résistances d’un encrassement par le tartre et vous permettra d’utiliser moins de produits détergents. Vous pouvez donc facilement réaliser des économies tout en préservant l’environnement. De nos jours, nous sommes également confrontés à des problèmes récurrents d’inondation ou à la surexploitation de certaines nappes phréatiques. L’utilisation de l’eau de pluie a dans ce cadre-là également son rôle à jouer puisque la présence des citernes dans les habitations joue le rôle de petits bassins d’orage, rendant l’eau de pluie de manière progressive à la nature.

Favoriser la récupération et l’utilisation de l’eau de pluie dans des zones de surexploitation de nappes joue également un rôle important dans la préservation de nos ressources naturelles en eau potable. Mais attention, le consommateur ne doit pas non plus oublier que toute cette eau de pluie, une fois utilisée dans l’habitation, devient à son tour de l’eau usée qui devra subir les traitements épuratoires appropriés.

Pourquoi récupérer l’eau de pluie

L’eau potable est de plus en plus précieuse et chère. Chaque personne consomme en moyenne entre 150 et 180 litres d’eau par jour. Or, près de la moitié de l’eau consommée chaque jour passe par la chasse des toilettes, le lave-linge et l’arrosage du jardin. Ces consommations n’exigent pourtant pas une eau de haute qualité. C’est pourquoi, stocker et utiliser l’eau de pluie présente de multiples avantages : L’eau de pluie est gratuite. On peut aisément disposer d’une eau de bonne qualité bon marché afin de permettre de réduire la consommation d’eau de distribution. L’eau de pluie est naturellement douce. De ce fait, elle évite l’entartrage des robinets, des canalisations et du lave-linge et elle réduit la consommation des produits de lessive. Récupérer l’eau de pluie vous fait participer à la protection de l’environnement car vous réduisez vos consommations de produits de lessive (réduction des phosphates, éléments responsable de la pollution des rivières) et vous économisez les ressources en eaux potables. Pour récupérer une eau de pluie de bonne qualité, il est indispensable de la filtrer pour la débarrasser des poussières, mousses, feuilles, etc. Une eau de pluie correctement filtrée et stockée à l’abri de la lumière dans de bonnes conditions demeurera fraîche, claire et sans odeurs.

Comment se répartit notre consommation journalière d’eau ?

Toilettes : Consommation moyenne estimée à 46 litres d’eau par jour et par personne. Une chasse de WC = +/- 10 litres

Bain, douche : Consommation moyenne estimée à 53 litres d’eau par jour et par personne. Une douche peut représenter une consommation de 60 à 80 litres d’eau. Un bain peut représenter une consommation de 150 à 200 litres d’eau.
Nettoyage et vaisselle : Consommation moyenne estimée à 20 litres d’eau par jour et par personne. Une vaisselle faite à la main représente une consommation de 10 à 12 litres d’eau. Une lave-vaisselle consomme jusqu’à 40 litres d’eau.
Boisson et cuisson : Consommation moyenne estimée à 5 litres d’eau par jour et par personne.
Lave-linge : Consommation moyenne estimée à 17 litres d’eau par jour et par personne. Une machine à lessiver peut consommer jusqu’à 120 litres d’eau.
Arrosage extérieur : Consommation moyenne estimée à 11 litres d’eau par jour et par personne. Le lavage de la voiture peut représenter une consommation allant jusqu’à 200 litres d’eau. L’arrosage du jardin représente une consommation de 15 à 20 litres d’eau par m3.